Ceci est une traduction de l'aricle "Gnuplot - the Grandfathe of Graphing Utilites" parru dans Linux Journal (18 février 2013) et écrit par Joey Bernard. Je reproduis donc les images telle que. J'ai également inséré des notes qui ne sont pas dans l'article de départ [entre crochets].

Lire la suite

Une monnaie libre : le bitcoin

Par yayel, le 10 avril 2013aucun commentaireLire la suite

Logiciels, musique, vidéo, et autres produits culturels peuvent être libre. Mais qu'en est-il des monnaies qui sont elles aussi d'une certaine façon des produits culturels. Comme toutes les monnaies sont détenues par des états, des banques, elles sont aussi l'objet de manipulations. Pour éviter ceci, un informaticien/mathématicien anonyme a inventé le bitcoin, une monnaie :

  • libre : elle repose sur un algorithme publié et le programme C++ qui permet de la faire fonctionner est sous licence open-source.
  • décentralisée : chaque noeud de calcul qui fait fonctionner le programme dispose de l'ensemble des transactions réalisées
  • virtuelle puisqu'elle n'existe que sur Internet mais elle peut être convertie en monnaie "réelle" sur des places de marché.
  • sans tiers de confiance : c'est la confiance envers chacun qui garantie son fonctionnement.

Comme le but d'une monnaie est de permettre des échanges de biens ou de services, elle est acceptée par certains site comme moyen de paiement.

Quelques liens à ce sujet :

Mon test de Sabayon Linux 11

Par yayel, le 17 mars 20131 commentaireLire la suite

Etant perpetuellement à la recherche de LA bonne distribution GNU/Linux, il m'arrive assez souvent de tester des systèmes. Depuis pas mal d'années, ma distribution "régulière" est Ubuntu (ou Xubuntu pour être précis), pour sa facilité d'utilisation du poste client.

Comme je sais que c'est un peu la quête du graal dans la mesure ou il existe des centaines (324 systèmes sont actuellement considérés comme actif sur le site distrowatch). Contrairement à certains (tels le fondateur de Gnome qui explique passer à MacOS), je considère que cette diversité est une réelle force du système libre, même si comme tout il y a parfois un revers de la médaille).

Aussi, je me suis fait un petit cahier des charges de ce que j'attends personnellement d'un système me convenant :

  • Il doit être léger, aussi j'aime bien le gestionnaire de bureau XFCE qui est très économe en ressources sans pour autant trop pénaliser en fonctionnalité
  • Il doit être à jour afin de pouvoir utiliser des versions relativement récentes des logiciels. Il  doit être possible de le faire évoluer au cours du temps.
  • Il doit être répandu afin de disposer d'une communauté active capable de donner un petit coup de main à l'utilisateur perdu.
  • Il doit être convivial et permettre une administration simplifiée du système et une installation rapide des logiciels courrants. Par exemple, même si je sais le faire, je n'ai pas forcément envie de recompiler CUPS lorsque j'ai besoin d'imprimer un document !!

Dans cette optique, j'ai testé Sabayon Linux. J'ai profité de la sortie de la version 11 en février pour le faire cohabiter avec mes autres systèmes sur mon PC portable. Je dois dire que j'ai été assez satisfait de cette version.

Voici ce que j'en pense par rapport à mes critères :

  • légèreté : il existe une version XFCE, cependant le système de base semble un peu plus gourmand en mémoire que la même configuration avec Archlinux ou Xubuntu.
  • à jour : c'est le cas puisque c'est de la rolling release basée sur Gentoo. Je suis tout de même un peu déçu de voir que, par exemple, la version actuelle de Blender est la 2.64a (version qui date quand même d'octobre 2012 puisque nous en sommes à la version 2.66).
  • répandu : la communauté francophone est un peu embryonnaire mais la distribution tend à être plus connue.
  • conviviale : suffisament pour moi ! L'installation ne pose pas de soucis particulier, la distribution se met bien à jour avec l'outil Rigo (qui indique à chaque fois ce qui est fait sur le système, les dépendances des logiciels etc...).

Une petite remarque tout de même, c'est que cette distribution se veut être un peu hybride entre packages sources (hérités de Gentoo) et ses packages binaires prêts à l'emploi. Or, s'il est facile d'installer les packages sources, l'installation des packages binaires avec Portage semble plus problématique.

 

Un annuaire du libre

Par yayel, le 15 mars 20133 commentairesLire la suite

Je signale l'ouverture de cet annuaire des ressources libres. C'est une initiative de Cyrille Borne, blogueur au grand caractère.

Je trouve intéressant cette idée de regrouper à un même endroit pleins de ressources et ceci illustre que le libre ne se limite pas uniquement au logiciel et à la technique. Cet annuaire est donc destiné à lister les logiciels, les blogs, les ressources librement diffusables. Il se veut un complément du célébre framasoft par sa volonté de séléctionner le meilleur du libre.

Longue vie à l'annuaire du libre !

http://www.annuaire-libre.org/

Linux dans l'actualité

Par yayel, le 28 février 2013aucun commentaireLire la suite

C'est plutôt une nouveauté : même les grands médias se mettent à parler de Linux. Par exempe, cet article paru sur le blog du journal "Le Monde", sous le titre "Pourquoi choisir gnulinux plutôt que windows ou mac-os" ? La lecture de l'article est intéressante, je n'ai pas lu tout les commentaires mais il y de tout, du plus déprimant au plus hilarant !

Si vous avez aussi râté l'arrivée de Steam sur GNU/Linux, sachez que cette plateforme de jeu débarque et que c'est annoncé un peu partout. Certes les intentions de Valve, la société qui développe Steam ne sont pas forcément celles des fondateurs du logiciels libre (Richard Stallman déconseille d'ailleurs d'utiliser Steam puisque porteur des verrous logiciels des DRM). Certains s'enervent aussi de la confusion entre Ubuntu et Gnu/Linux. Dans la pratique, Steam n'étant disponible que pour Ubuntu. Car même si Valve a le projet de porter Steam sur d'autres distributions, la généralisation à l'ensemble des systèmes Linux semble difficile. Il faudrait pour cela que le programme source soit disponible. Or ceci ne semble pas dans les objectifs de Valve qui souhaite plutôt développer son propre circuit de distribution des logiels.

page 1 sur 3 suivante »